1 – Le projet Sénégal

Nous pensons que la formation est un rouage indispensable pour voir des fruits durables dans la vie des personnes. Aussi bien pour le travail, que pour l’âme, la formation mène vers l’autonomie. C’est ce que nous croyons depuis le début de ce projet, et c’est la vocation de la ferme Beer Sheba au Sénégal : être un lieu de vie où chaque personne apprend à devenir autonome.

Au vu de la demande croissante, tant sur le marché national qu’à l’export, Beer Shéba envisage la construction d’un atelier de transformation du moringa qui permettra à terme de produire et de conditionner 5 tonnes de poudre de moringa sous diverses formes ainsi que plus de 1’000 litres d’huile de moringa par année.
Dans cette perspective, Beer Shéba a commandé une machine semi-automatique pour fabriquer des gélules à partir de poudre de moringa. Une entreprise allemande a généreusement offert une presse à huile industrielle de grande qualité adaptée à la pression à froid des graines de moringa.
Il reste le plus difficile, la construction d’un atelier de production compatible avec les normes européennes ECOCERT pour la certification biologique des produits.

2 – Le projet Madagascar

L’ONG Fitahiana a été créée en 2017 et a son siège social à Fort Dauphin à Madagascar. Le but de cette dernière est de venir en aide aux enfants malgaches orphelins ou abandonnés, et ses objectifs sont ainsi fixés :

  • Scolariser
  • Nourrir
  • Soigner
  • Développer.

Le projet consiste dans la construction d’un centre d’accueil appelé « FITAHIANA » pour 40 enfants internes, et 30 externes composés d’orphelins, placés par décision de justice.

À Beer Shéba

 

1. Alphabétisation

L’alphabétisation est l’étape indispensable dans la vie des gens, afin de permettre aux uns et aux autres de découvrir la Bible dans leur propre langue, mais également d’avoir accès à des livres traitant de sujets divers et variés comme les mathématiques, l’hygiène, la santé, les cultures, l’élevage, la gestion, la connaissance du milieu, etc… Les formations sont réparties sur 5 mois, à raison de 5 matinées par semaine. 3 années sont nécessaires pour faire tout le programme.

2. Une formation manuelle pour les femmes

Le centre féminin de Makalondi regroupe une vingtaine de femmes décidées à apprendre une activité qui sera génératrice de revenus pour leur foyer. 5 matinées par semaine pendant 5 mois, ces femmes pourront se former dans la fabrication de savons, le tissage, ou encore le tricot. Ces moments de formation sont aussi l’occasion de partager la parole de Dieu ensemble.

3. Une formation agricole pour les hommes

Nous aidons les hommes à découvrir des techniques agricoles adaptées à leur région et respectueuses de l’environnement. Nous leur permettons de développer leur activités et à en gérer les différents aspects afin de leur permettre une autonomie à long terme.

Au travers de la formation spécialisée (boucher, charcutier, boulanger, …), notre objectif à terme est la création d’un centre de transformation permettant de valoriser les produits du site.

Les projets antérieurs

Retrouvez, en cliquant sur le lien ci-dessous, les projets déjà réalisés.